Catégories
Événement

De Gallant

Nous avons appris, avec tristesse, le naufrage du navire De Gallant survenu ce 21 mai et la disparition de deux membres de son équipage.

Ce navire de transport à la voile faisait partie du paysage douarneniste et beaucoup de Treizouriens et de Treizouriennes sont proches de ces personnes.

Treizour souhaite donc manifester son émoi face à cette tragédie.

Cette photo qui m’a été donnée par la capitainerie du port de Tréboul, date du 25 février 2024, et elle la dernière image du Gallant qui quitte Douarnenez, pour toujours…

Une cagnotte de soutien aux membres de l’équipage est en ligne, vous pouvez y participer et y laisser un message :

https://www.papayoux-solidarite.com/fr/collecte/naufrage-de-gallant

Nous tenions à leur manifester tout notre soutien dans cette épreuve et nos pensées vont à leurs familles et amis.

Amitiés,

Treizour

Catégories
Événement

An Eostig, toute une histoire …

Dix ans après la construction du Telenn-Mor par l’association Treizour, une autre authentique chaloupe sardinière bretonne a été mise à l’eau en 1993. Comme Telenn mor, elle fut conçue par l’architecte naval Jean-Pierre Philippe et construite dans le cadre du concours « Patrimoine des côtes et fleuves de France », patronné par le magazine Chasse-marée. Elle a pris le nom de An Eostig (« le rossignol » en breton), comme l’anse de Pors An Eostig, dans la ria de Pouldavid.

Les premières navigations ont laissé le souvenir d’un bateau difficile d’accès. C’est pourquoi, la chaloupe est restée près de 30 ans, sans naviguer, amarrée au ponton du musée. En 2019, sortie d’eau pour l’entretien annuel du bateau, il semble qu’il faille intervenir sur les œuvres mortes, après l’intervention sur les œuvres vives effectuées l’année précédente. Le bateau ne pouvant être remis à l’eau, la décision est prise d’effectuer une restauration complète. On constate, alors, une attaque généralisée de champignons des bois neufs et anciens.

Le public est invité à suivre le chantier, simples passants, groupes scolaires, visiteurs du Port-musée, visiteurs de l’office du tourisme, chacun peut découvrir les particularités de la construction navale et échanger avec les charpentiers. Les travaux sont réalisés pour rendre de la navigabilité au navire; ce choix permet de reprendre les navigations, comme celles réalisées en 1993 avec Treizour et le centre nautique.

Extrait de l’allocution de Jocelyne Poitevin, maire, lors de la mise à l’eau officielle, le 14 septembre 2023 :« Je souhaite saluer le travail des agents du Port-musée. Grâce à eux, ce bateau, qui était bien malade, a aujourd’hui fière allure. Le Port-musée a un savoir-faire qu’il faut s’approprier. C’est une structure vivante, qui bouge et redonne vie à des navires. An Eostig naviguera et représentera la ville de Douarnenez, lors des fêtes maritimes 2024. Merci également aux associations qui l’anime.»

Et, l’association qui l’anime, c’est Treizour ! Extrait de la convention entre la ville de Douarnenez et Treizour:

« L’association Treizour, amis du port-musée, se propose de fournir les équipiers nécessaires à la navigation: La chaloupe étant un bateau municipal, la formation de l’équipage sera assurée par du personnel communal. Treizour apportera son soutien logistique et son savoir-faire pour la pose du lest à l’intérieur de la chaloupe et le tannage des voiles.»

Et donc, samedi 27 février, nous avons envahi le pont du Nizwa (boutre de la mer d’Oman) dont Jocelyn, le propriétaire, a offert les 2 tonnes de lest de son bateau pour lester An Eostig qui n’avait pas été lestée, à l’origine…

Laurent P. nous avait prévenu : bottes et gants de rigueur l’avertissement n’était pas inutile… Peut-être plusieurs dizaines (on n’a pas compté) de sacs, à moitié crevés et baignant dans une eau noirâtre. Au gré de ses choix, chacun a opté pour une des issues qui semblaient accéder à la cale.

A droite de la photo, un accès pour « petits modèles », car elles se sont aperçues que pour remonter, il fallait choisir entre l’épaule et le sac…d’où le travail d’équipe !

Le « modus operandi » choisi par Laurent était de transborder les sacs sur un ponton installé à couple du Nizwa et d’amener le tout à couple d’An Eostig

Le nombre et l’efficacité des treizouriens ont permis à la phase suivante de se réaliser dans la foulée, à la grande satisfaction de Laurent: transborder tous les sacs du ponton, sur le pont d’An Eostig

Il restait à doubler les anciens sacs percés par des sacs neufs et de ficeler le tout, avec du bout de récup’…

Après coup, nous avons évalué que chaque sac a dû être manipulé une bonne dizaine de fois. Soit un total de 20 tonnes passées dans des bras treizouriens…

Catégories
Événement

On a fait le Faou…

Comme chaque année depuis 3 ans, la yole Volonté a participé à la fête « Le temps d’une marée » dans la rivière du Faou. L’année dernière, Bernard Ficatier. avait titré « une histoire de Faou », j’ai tenu à prolonger sa déclinaison sur le même thème…

Récit de Pierre-Yves

Samedi 19 août nous quittons Douarnenez de bonne heure pour mettre VOLONTE à l’eau au port du Tinduff à Plougastel- Daoulas. Nous y retrouvons Didier Cariou et son doris.

Après un bord avec 2 ris dans le taille-vent et 1 ris dans la misaine pour dépasser la pointe du Bindy, nous pique-niquons à l’abri du « sillon des anglais » à Landévennec. Deux « Ilur » ont la même idée; petit rassemblement déjà bien sympa.

« Le Sillon des Anglais à l’Ouest de Landévennec, sur la rive de l’Aulne est une flèche géologique! Après une période glaciaire, la terre s’est transformée en boue, et de l’argile, des graviers, des matériaux issus de l’ère Quaternaire ont « déboulé » et se sont retrouvés sur la rive de l’Aulne. Le niveau de la mer est remonté. Les marées ont charrié les matériaux en emportant les particules fines dans le courant laissant sur place les galets… »

L’après-midi nous décidons de remonter la rivière de l’hôpital-Camfrout. La marée basse nous arrête à la cale de Kerascoet. Même si le retour est fatiguant à l’aviron contre le vent et le courant, c’est un clin d’œil à cette cale aujourd’hui endormie mais qui fut un des ports les plus importants de la rade pour les sloops coquilliers que nous retrouverons le soir au Faou.

 A 17h, après quelques bords devant Landévennec avec les bateaux en direction du Faou, nous faisons route dans le chenal vers le port, la fête et le public. Nous nous amarrons au quai avec les commentaires de Michel Philippe !

C’est une fête vraiment très sympa de part son organisation au top, sa taille raisonnable et le site. Le soir, sur le quai, nous partageons avec l’équipage complété par Didier, Yvon, Babeth et Henri, un excellent kig ha farz de la mer !!! Je recommande vivement.

Départ le dimanche matin à 9h, nous faisons route vers le Tinduff avec les étapes apéritives et déjeunatoires à Landévennec et à nouveau au « Sillon des Anglais »

Et il est déjà temps de sortir la yole de l’eau…

Avant de rentrer à Douarnenez, une pause à la buvette du vide-grenier organisé dimanche par l’association « Marie-Claudine » nous donne plein d’infos sur la chaloupe de Plougastel et son gréement 18ème.
Au 18ème la vergue était apiquée vers l’arrière et la voile d’avant fait penser à… notre tape-cul

Merci à l’équipage (Claude, Géraldine, Pauline, Olivier, Jean-Bernard, Sonia, Marylène, Laure, Yvon), à Claude (io) pour la logistique et bien sûr aux bénévoles sans qui tout ça n’existerait pas.

Nous serons à nouveau au Tinduff le samedi 16 septembre pour « Fest ar Mor » organisée par Diwan Plougastel. Que diriez-vous de venir avec nous ?

Pierre-Yves Le Gall

NDLR

Peut-être une occasion pour Joséphine de mettre en pratique les « formations croisière » pour venir nous rejoindre…

Catégories
Événement

C’est l’été !

Avant l’été, les bénévoles de Treizour Amis du Port-musée bossent sur les bateaux du musée à flot…

Au lunch, Laurent à la billig

Les animations sur les estacades: godille et pop pop

Et le logo de Treizour qui figurera sur nos nouvelles vareuses

Quelques navigations…

A l’initiative de Henri, Telenn et Joséphine naviguent de conserve…
La yole de Ness Morvran dans le port du Rosmeur
Volonté rentre au port du Tinduff
Sur Joséphine, on cabanne pour la nuit…
Telenn et Thérèse en régate
Catégories
Chantier Événement Navigation Treizour

En été, Treizour autrement…

Avant l’été, Treizour Amis du Port-musée bosse…

Au lunch, Laurent à la billig…

Puis reprise des animations de l’été sur les estacades: godille et pop pop

Quelques navigations…

La yole de Ness Morvran dans le port du Rosmeur
A l’initiative de Henri, Telenn et Joséphine naviguent de conserve…
Volonté au Tinduff
Cabannage de Joséphine…
Thérèse et Telenn mor, en régate…
Catégories
Événement

L’université de la godille

Oui, ça existe…

Treizourig y a participé…

Et on a essayé plusieurs types de godille

Il y avait même des bateaux de compétition !

Ou de promenade, c’est selon l’équipage….

Avec menu resto U, amélioré… vu les mines réjouies…

Et le dimanche, promenade au fond de l’Aber Ildut

Tout au fond …

D’autres photos sur le site de l’Université de la Godille !

Catégories
Événement

On a eu du goût et des reines !

Tous les treizouriens et charpentiers de grève étaient conviés à commencer l’année en partageant le repas de midi et la galette des rois.

« Etrangement », il y a eu bien plus de monde qu’un samedi ordinaire de charpente marine : le goût d’être ensemble, surement…

Et le beau temps en prime… jusqu’à la grosse averse qui nous a ramenés vers l’abri plus accueillant du hangar.

Pendant ce temps, Bernard, Olivier, Maud, Maxime & C° planchaient sur le gabarit du nouveau safran de Telenn.

Catégories
Événement

C’est Noël: tannage et poisson fumé !

A Treizour, le tannage des voiles est une tradition de Noël. Cette année, pour le plaisir de tous, nous avons ajouté une séance de fumage de poisson…

Le jeudi soir, il faut découper des parts dans les filets de saumon et de lieu noir; parts qui doivent être patiemment salées, une à une, avant d’être rincées généreusement…

A la manœuvre: Amandine, Galina, Olivier, Jean-Pierre, Giloup, Talouen, Nicolas, Jean-Claude, Adrien, Axel.

Et puis vendredi le fumage : avant, pendant, après…

Ce midi-là, Treizour « grand seigneur » a offert le repas : patates et poisson fumé, point trop n’en faut...

Maud et Axel ont ramené le bois pour le nouveau safran de Telenn…

Pendant ce temps-là, on tanne les voiles sur les estacades du port-musée.

Et puis d’autres se chargent de la vente des poissons, bouteilles de bière et autres bateaux pop-pop…

Samedi matin à Tréboul, Sabine et Julie…

Samedi après-midi, Jean-Yves place de l’Enfer

Samedi soir, un retardataire en manque de bateaux pop pop…

Et le dimanche, Marion et Ana ont fait des heures sup’ pour vendre le reste des parts de poisson. C’est souvent dans ce « reste » que se cache le bénéfice d’une telle opération: un grand merci à elles !

Catégories
Événement

A Treizour, ça fume !

Mais avant ça on découpe des pavés de poisson, on sale et on rince à l’eau de mer, avant de laisser sécher…

Une fois le poisson assez sec, on embroche avant de déposer les brochettes en haut des futs pour assurer un fumage à froid…

Et puis nous sommes passés à la « pop-pop culture »… D’abord, tenter de comprendre le fonctionnement de ces merveilleux bateaux à vapeur… La navigation « hauturière » était programmée dans l’annexe « Denise » de l’association Les Charpentiers de Grève. Ensuite, on essaye d’éviter les collisions, ou pas…

Il manque, hélas à cet exposé, le son irremplaçable de ces navigations d’où les bateaux tirent leur nom… A découvrir, le championnat du monde de pop pop, à Loguivy de la mer…https://youtu.be/1cHsc1ysm5Q

Le treizourien est avant tout marin, donc nous nous sommes aussi replongés dans la fabrication, à l’ancienne, des cordages.

Mais il faut bien retourner aux fondamentaux de ces deux jours de fumage qui avaient pour mission de réjouir les douarnenistes avec comme avantages collatéraux espérés, quelques « gwenneg » supplémentaires pour la construction du canotD21…

Donc, nous avons vendu notre production artisanale jusqu’à la dernière portion pour le plus grand plaisir de tous ces promeneurs déambulant sur le Port-Rhu sous une lumière d’hiver exceptionnelle…

Poisson fumé et bouteilles de bière « collector » spécialement brassée par la brasserie de La Pinte du Raz et estampillées : « D21 TREIZOUR bière ambrée de chantier »

Pour acquérir cette merveilleuse bière ambrée d’atelier, il suffit de la réserver par le biais du mail treizour@gmail.com Les commandes pourront être récupérées les vendredis et samedis entre 12 et 14heures. Qu’on se le dise…

Rendez vous au printemps pour un prochain fumage…

Catégories
Événement

Un treizourien, ça compte !

Je ne sais qui a dit : « Pour qu’un grand rêve se réalise, il faut commencer par avoir un grand rêve ». On va dire que nous remplissons la deuxième condition de la phrase ! Mais comme nous souhaitons remplir aussi la première, nous avons décidé de nous en donner les moyens.

Les treizouriens ayant déjà bien alimenté la caisse du D21, nous avons essayé de voir ailleurs. Et pourquoi pas organiser une petite fête pour redonner le goût de vivre à nos concitoyens ?! Et à Douarnenez, existe-t-il un meilleur goût que celui du poisson fumé ?

Au menu: saumon, lieu noir et églefin qui, une fois fumé, devient du haddock…

Photos de Marine et Jean-Pierre Clément

Par chance, pour ne pas « perdre le nord » en cas de recette trop importante…, Didier et son ami Thierry le forgeron nous ont installé une girouette sur le hangar !

Et pendant tout ce temps, Jean-Pierre Le Guillou finissait tout seul d’ajuster le galbord de tribord…